| Fréquences Alertez NARadio
Charente-Maritime

Info - Saintes: Grève à la Clinique Richelieu

Master MASTER | Publié le : 03/07/2020 à 21:07



Usés par une situation éthiquement irresponsable, les infirmières/infirmiers, aides-soignants, ESH,  brancardiers, et les agents administratifs ont décidé ce vendredi 3 juillet à la Clinique Richelieu de faire grève. Aujourd’hui tout ce personnel n’a plus l’impression de faire ce pour quoi ils avaient choisi ce métier. En plein « Ségur » de la santé, aucune des annonces faites par le gouvernement ne semble se réaliser à Saintes. 



Et pour cause, la direction de l’établissement impose à son personnel des conditions de travail déplorables : 



- Aucune revalorisation salariale depuis des années

- 1370 € pour une jeune infirmière bien en dessous de l’hôpital public et certains établissements privés

- Non remplacement des arrêts (et ils sont nombreux !) 

- Face à la crise du covid 19 la direction a refusé de laisser les volontaires partir soutenir les équipes dans le Grand Est et Paris. 

- Refus du chômage partiel pour le personnel non-soignant de l’établissement.



L’élément déclencheur ? Le dispositif des heures perdues.



Que signifie ce système ? 



Habituellement les heures supplémentaires sont comptabilisées et au bout de 7 h elles déclenchent une journée de récupération. 

A la clinique Richelieu, le compteur est négatif autrement dit il est possible pour un agent de faire une semaine de 60 heures sans aucune compensation financière ou d’ouverture de droit à un repos supplémentaire. 

Ce système illégal, et même pas imaginé par le gouvernement pour pallier la baisse d’activités à pourtant été choisi par le Groupe Vivalto Santé. 



Aucun accord d’entreprise n’a été signé en ce sens. 



Aucune grève n’avait eu lieu à la clinique Richelieu depuis 20 ans…



Benoît Charruyer


NA MEDIA EN DIRECT