Marée noire : les gestes à adopter

Ecrit par le 15 mars 2019

Les premières galettes d’hydrocarbure pourraient arriver en Charente-Maritime dimanche ou lundi. Les oiseaux devraient être les premières victimes de cette pollution. 
La Ligue de Protection des Oiseaux vous donne quelques conseils à suivre à la lettre.

« Si vous trouvez un oiseau vivant présentant des traces d’hydrocarbure, prévenez le centre de soins le plus proche de chez vous en précisant si possible l’espèce concernée et le nombre d’oiseaux si nécessaire. Ne le touchez pas sans gants, les produits qui le recouvre peuvent être toxiques, voire cancérigènes. »

En cas de découverte d’un oiseau mort, la prudence s’impose car il peut être porteur d’organismes pathogènes. « Laissez l’oiseau sur la plage et, si possible, identifiez-le au travers du portail Faune-Aquitaine ou du formulaire qui vous sera bientôt proposé . »

Voici la liste des centres à contacter en priorité :

Le centre de sauvegarde du marais aux oiseaux : 05.46.75.37.54

Pour les mammifères marins, il faut contacter le centre Pélagis : 05.46.44.99.10

Pour les tortues marines, il faut entrer en relation avec l’aquarium de La Rochelle : 05.46.34.00.00

BR


Opinions des lecteurs

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont signalés par: *



Poursuivre la lecture

Vous écoutez:

Titre

Artiste

Background