La Rochelle croque le LOU (38-23)

17 avril 2021 à 21h01

Face à Lyon, le Stade Rochelais s'est encore montré solide (38-23). Sur la pelouse du Stade Marcel Deflandre, les hommes de Ronan O'Gara se sont montrés à la hauteur du match. Après la défaite de Toulouse à Castres, les Jaune et noir, se devaient de prendre des points. La Rochelle a gagné mais devrait perdre Jono Gibbes officiellement la semaine prochaine.

Un choc de Top 14 pour recoller sur Toulouse ! Et ce sont les Lyonnais qui ont donné le coup-d'envoi des hostilités. Mais les Rochelais vont donner le premier coup de tonnerre dans cette rencontre. Les Maritimes sont rapides et vont le démontrer. Brice Dulin au pied, trouve un intervalle plein axe. Dillyn Leyds arrive comme une fusée pour inscrire le premier essai de la partie. West transforme (2', 7-0).

Cinq minutes plus tard, bonne percussion Jaune et Noir notamment grâce à Jules Favre. Mais les Lyonnais se rendent coupables d'un hors-jeu. Le Stade bénéficie d'une pénalité loupée par West (8', 7-0). 12e minute, Lyon passe à l'offensive. Le LOU bénéficie d'un avantage, mais perd le ballon. Les Rochelais avaient eux commis une faute au sol. Wisniewski passe le ballon entre les perches (13', 7-3).

Attention à la discipline

Trois minutes plus tard, Jonathan Dufort donne une nouvelle pénalité aux Lyonnais. Entre temps, petite inquiétude pour Uini Atonio touché à un doigt après un placage sur Sobéla. Pendant cet arrêt, le LOU opte pour la pénaltouche. Sur l'enchaînement de séquences qui suivra, les Rhodaniens commettront un en-avant.

21e minute de jeu, La Rochelle laisse une nouvelle fois filer les points. Pierre Bourgarit est pénalisé et Wisniewski se retrouve face aux perches. L'ouvreur lyonnais permet à ses coéquipiers de recoller à un point (21', 7-6). Trois minutes plus tard, grosse phase de jeu des Maritimes. Si proche d'aplatir, il n'en sera rien. Finalement, le jeu revient dans l'axe pour contourner le bloc défensif adverse. West tente un extérieur du pied, mais ne trouve personne. Jonathan Dufort revient alors à une pénalité en faveur des Jaune et Noir. Cette fois-ci, l'ouvreur rochelais est plus inspiré (25', 10-6).

32e minute, Dany Priso est sanctionné d'un carton jaune. La Rochelle est à 14 contre 15 et va terminer la période en infériorité numérique.

Mais le jeu repart vite et les hommes de Ronan O'Gara se dégagent. Dans la foulée, les Maritimes obtiennent une pénalité à 40 mètres des poteaux. Coup de pied validé pour le Néo-Zélandais (35', 13-6). La sirène résonne, mais le score n'en restera pas là. Les Rochelais auront terminé en beauté la première période, avec une défense monumentale de Pierre Aguillon, dans les 22 lyonnais. Une vigilance qui va permettre aux Maritime d'obtenir une mêlée dans les 22 adverses. Derrière, après une longue séquence, West aplatit et transforme (40', 20-6).

Les entames de période sourissent toujours autant aux Rochelais. Brice Dulin est une nouvelle fois chirurgical pour trouver Dillyn Leyds. Le Sud-Africain relaye et trouve Doumayrou qui s'en va aplatir. Jules Le Bail transforme. (44', 27-6).

La marée rochelaise prend le large

50e minute, longue séquence encore une fois des Maritimes. Et le Stade ne laisse passer aucune occasion de s'envoler. Alors qu'ils cherchent la faille, Doumayrou surprend tout le monde et réalise un drop. Le ballon passe entre les perches (50', 30-6). 56e minute, La Rochelle obtient une nouvelle pénalité. Jules Le Bail, glisse le ballon entre les perches (56, 33-6).

Et c'est juste avant l'heure de jeu, que Darren Sweetnam va faire son apparition. Le joker médical de Jérémy Sinzelle, arrivé en provenance du Munster, vit alors ses premiers instants en Top 14. Alors que dans le même temps, il y a une inquiétude pour West sorti blessé à la mi-temps.

62e minute, Lyon ouvre son compteur d'essai. Josua Tuisova, profite d'une erreur de captation pour récupérer le ballon et poser le ballon dans l'en-but. Jean-Marc Doussain transforme (64', 33-13).

Mais le Stade Rochelais qui a perdu son bonus offensif le récupère deux minutes plus tard. Après un bon travail de Reda Wardi, Will Skelton se rapproche encore un peu plus de la ligne pour servir Kevin Gourdon qui aplatit. Jules Le Bail ne réussit pas la transformation (67', 38-13).

Le LOU ne s'est pas endormi

Aussitôt pris, aussitôt perdu. Une nouvelle fois, Tuisova reprend le bonus offensif aux Rochelais. Doussain loupe les perches (71', 38-18). 

76e minute, Lyon inscrit un nouvel essai. Cette fois-ci, il est inscrit par Pierre-Louis Barassi. L'essai n'est pas transformé, mais La Rochelle voit ses espoirs de bonus s'envoler (76, 38-23). 

Sur la pelouse du Stade Marcel Deflandre, la fin de match n'aura pas manqué d'action. Dans ce match, les Maritimes ont fait tourner et les remplaçants ont dû donner entière satisfaction au staff rochelais. Les avants ont encore joué un rôle important ce soir. Et si La Rochelle a gagné, les Jaune et Noir devraient perdre un membre de leur staff. Comme nous vous l'avions annoncé en exclusivité sur NA Radio, Jono Gibbes devrait s'engager avec Clermont. Et cela, dès la semaine prochaine a annoncé ce samedi soir Canal +. En attendant, le Stade Rochelais n'a pas repris la tête du Top 14. Mais en recollant ainsi, ils mettent un peu plus la pression sur Toulouse. 

Rémy SAVARIT (Illustration RS)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article